Devenir Auto-entrepreneur en Achat Revente : Ce Que Vous Devez Savoir

Conseils acheteurs

Dernière modification le
09/12/2022

De la création de votre micro-entreprise à la recherche de vos produits et fournisseurs, on vous explique tout sur le statut d’auto-entrepreneur pour de l’achat revente.

Vous souhaitez démarrer une activité en tant qu’acheteur revendeur ? Sachez que le statut d’auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur est idéal pour se lancer avec un minimum de contraintes et de formalités. De la création de votre micro-entreprise à la recherche de vos produits et fournisseurs, on vous explique tout sur le statut d’auto-entrepreneur en achat revente.

Achat revente de marchandises : qu'est-ce que c'est ?

Activité commerciale par excellence, l’achat revente consiste à acheter un stock de marchandises pour le revendre en l’état à un prix supérieur afin de dégager un bénéfice. Les produits achetés peuvent être revendus aussi bien à des particuliers que des professionnels et distribués :

  • en magasin ;
  • en ligne via un site internet ;
  • sur les marchés et foires.

Les personnes qui souhaitent se lancer dans l’achat revente de marchandises doivent impérativement être immatriculées pour exercer cette activité. La solution la plus simple lorsque l’on débute comme acheteur revendeur est d’opter pour le statut de commerçant auto-entrepreneur. Simple et avantageux, le régime de la micro-entreprise est idéal pour démarrer et s’assurer de la pérennité de son activité.

Les étapes à suivre pour devenir micro-entrepreneur en achat revente

Pour créer votre micro-entreprise dans le domaine de l’achat revente, vous n’aurez aucun frais. Cependant, il est nécessaire d’effectuer certaines formalités administratives pour déclarer votre activité.

Etape 1 : l’immatriculation de la micro-entreprise

L’inscription de l’activité auprès du Registre national des entreprises (RNE) constitue la première étape de la constitution du dossier de micro-entreprise. Cette démarche consiste dans un premier temps à compléter le formulaire P0 CMB micro-entrepreneur. Celui-ci doit ensuite être adressé au Centre de formalités des entreprises (CFE) de votre CCI . Votre déclaration de début d’activité doit être accompagnée des pièces suivantes :

  • une copie ou un scan de votre pièce d’identité daté et signé comportant la mention : « Je certifie sur l’honneur l’exactitude de cette pièce justificative d’identité » ;
  • un justificatif de domicile datant de moins de trois mois ;
  • une attestation sur l’honneur de non-condamnation.

Sachez que la déclaration de création d’activité entraîne automatiquement l’immatriculation de la micro-entreprise au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Il n’y a donc aucune démarche supplémentaire à accomplir.

Etape 2 : la réception des documents administratifs

Suite à la réalisation de ces démarches et la validation du dossier de demande d’immatriculation, l’auto-entrepreneur reçoit par courrier :

  • un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements contenant son numéro de Siret et son code APE ;
  • une notification de son régime d’imposition incluant les coordonnées du centre fiscal dont il dépend ;
  • une notification d’affiliation au régime des indépendant concernant sa couverture sociale.

Etape 3 : la demande d’aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise (ACRE)

Depuis le 1er avril 2020, les micro-entrepreneurs peuvent bénéficier sous réserve d’éligibilité d’une réduction de charges sociales durant leur première année d’activité. En tant qu’auto-entrepreneur en achat revente de marchandises, cette exonération représente une réduction de 50 % sur les charges sociales à régler, soit un taux d’imposition de 6,4 % au lieu de 12,8 %.

Pour profiter des avantages de ce dispositif, il est nécessaire de remplir le formulaire « Demande de l’aide à la création et à la reprise d’une entreprise » (ACRE) :

  • lors du dépôt du dossier de création ou de reprise d’entreprise ;
  • ou au plus tard dans les 45 jours suivant le dépôt de la déclaration de création.

Pourquoi faire de l’achat revente avec le statut d’auto-entrepreneur ?

Les avantages du régime de l’auto-entreprise pour l'activité d'achat revente

Le statut d’auto-entrepreneur dans l’achat revente de marchandises attire de plus en plus de personnes grâce aux multiples avantages qu’il offre :

  • des formalités de création ultra simplifiées : la création d’une micro-entreprise est gratuite et peut être réalisée en ligne en quelques clics.
  • une comptabilité allégée : un auto-entrepreneur n’a aucune obligation de tenir une comptabilité classique ou de réaliser un bilan annuel. La seule exigence comptable consiste à tenir un livre des recettes et des dépenses couplé à un listing des achats effectués.
  • un régime fiscal avantageux : vous êtes dispensé de TVA tant que vous ne dépassez pas un chiffre d’affaires de 85 800 €, cela vous permet donc d’accroître votre marge et/ou proposer des tarifs plus compétitifs. En plus de la franchise de TVA, vous profitez d’une imposition favorable basée sur votre chiffre d’affaires sur lequel est appliqué un abattement forfaitaire de 71 %.
  • une protection sociale efficace : En tant que micro-entrepreneur, vous êtes affilié à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) qui est désormais rattachée au régime général de la sécurité sociale. Par conséquent, vous continuez à être indemnisé par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence.
  • une déclaration simplifiée du chiffre d'affaires : les charges sociales de l’auto-entrepreneur, calculées sur le chiffre d’affaires peuvent être payées mensuellement ou trimestriellement directement sur le site de l’URSSAF. Ce statut vous permet également de profiter de taux de cotisations sociales particulièrement intéressants.
  • un cumul possible avec un emploi salarié : vous pouvez tout à fait créer une micro-entreprise tout en conservant votre emploi. Cela vous permet ainsi de tester l’activité d’acheteur revendeur tout en générant un revenu complémentaire.

Les inconvénients du régime de l’auto-entreprise pour l'activité d'achat revente

  • le plafonnement sur le chiffre d’affaires : pour continuer à bénéficier du régime micro-entrepreneur, vous ne devez pas dépasser le seuil maximal du chiffre d’affaires  hors taxe fixé à 176 200 € en achat revente de marchandises.
  • l’impossibilité de déduire ses charges : le statut d’auto-entrepreneur ne permet pas de déduire de son chiffre d’affaires les charges d’exploitation (loyer du local et/ou de l’entrepôt, dépenses d’énergie, frais d’expédition, etc.). Il est donc essentiel de comparer les différents statuts juridiques avant de se lancer.
  • l’absence de TVA : l’impossibilité de déduire ou facturer la TVA peut constituer un inconvénient sur le marché de l’achat revente.
  • le manque de crédibilité auprès des organismes bancaires : si vous n’avez aucun fonds propre pour vous lancer et que vous souhaitez recourir à un emprunt, le statut d’auto-entrepreneur considéré peu fiable par les banques n’est pas le plus approprié.

Les inconvénients du régime de l’auto-entreprise pour l'activité d'achat revente

Bien que l’on continue d’employer par abus de langage le terme d’auto-entrepreneur, celui-ci n’existe plus officiellement depuis le 1er janvier 2016. Désormais, il n’y a plus qu’un seul et unique statut légal : micro-entrepreneur ou micro-entreprise.

Quels types de produits acheter et revendre ?

Achat et revente de vêtements

Les vêtements et plus généralement les articles de mode font partie des incontournables dans le secteur de l’achat revente. C’est d’autant plus vrai pour la vente en ligne qui génère moins de peurs de la part des acheteurs que d’autres secteurs. Toutefois, il s’agit d’un marché très concurrentiel compte tenu de l’offre déjà existante. Pour réussir à tirer son épingle du jeu, il est recommandé de se nicher sur un segment précis : lingerie, vêtements pour enfants, sportswear, maroquinerie, etc

Achat et revente de petit électroménager

Le petit électroménager est un secteur particulièrement porteur pour se lancer dans l’achat revente. Il est relativement facile de se procurer des stocks en gros pour les revendre à l’unité en magasin ou sur internet. Très plébiscités par les consommateurs, ces petits articles permettent de générer une marge intéressante.

Achat et revente de meubles

L’ameublement et la décoration suscitent depuis plusieurs années un fort engouement. Cependant, la revente de meubles nécessite un investissement de départ important : achat du stock, entrepôt pour le stockage, frais de logistique, personnel, etc. Ce n’est donc pas le domaine à privilégier pour démarrer son activité.

Achat et revente d'accessoires automobile

La revente d’accessoires automobiles est un marché florissant estimé à plus de 2 Mds€. Suite à l’acquisition d’un nouveau véhicule, de nombreux automobilistes achètent des accessoires complémentaires pour l’agrémenter ou optimiser le confort à bord. Afin d’éviter de jeter ou de vendre trop à perte leur stock d'accessoires, les concessionnaires automobiles ont l’habitude de les remettre sur le marché par lots à prix cassés. Il y a donc de belles opportunités à saisir dans ce secteur souvent sous-estimé.

Achat et revente de jouets

Compte tenu de sa saisonnalité, le secteur des jouets est particulièrement propice aux bonnes affaires. Une fois les fêtes de fin d’année passées, les magasins de jouets se retrouvent fréquemment avec un surstock qu’ils ont besoin d’écouler. Il s’agit donc d’un segment intéressant à exploiter en tant qu’acheteur-revendeur.

Quels types de produits acheter et revendre ?

Il existe de multiples plateformes pour vous approvisionner dans le cadre de votre activité d’achat revente. Bien que nous vous conseillons de faire vos propres recherches, voici une liste non exhaustive de sites d’achats en ligne pertinents pour vous lancer :

  • Alibaba : certainement le fournisseur de gros le plus connu sur la place pour faire des achats auprès de fournisseurs et de fabricants de toute l’Asie.
  • Salehoo : une plateforme néo-zélandaise reconnue pour la qualité de ses fournisseurs grossistes et des marques répertoriées (Sony, Disney, etc.).
  • France Grossiste : présente depuis 15 ans, cette plateforme française propose de vous mettre en relation avec des fournisseurs de toutes catégories aux quatre coins du monde.
  • Stocklear : une marketplace B2B dédiée au déstockage pour profiter des invendus des plus grandes marques au meilleur prix sous forme d’enchère ou d’achat immédiat.
  • Merkandi : une plateforme internationale spécialisée en commerce de gros qui propose une large gamme de produits issus de fins de séries, d’excédents de production, de liquidations ou de déstockages.

Les questions / réponses

  • Est-ce légal d'acheter et revendre ?

    Il est tout à fait légal de revendre un produit dès lors que celui-ci a déjà été mis en vente une fois. Pour cela, vous devez être immatriculé à la Chambre de commerce et d’industrie en tant qu’acheteur revendeur.

  • Quelle marge pour un auto-entrepreneur ?

    La marge qui peut être réalisée par un auto-entrepreneur en achat revente est très variable. Elle est soumise à de nombreux facteurs : coût d’achat des produits, catégorie de produits, mode de distribution (physique ou en ligne) , frais d’expédition, etc.

  • Quel capital pour être marchand de bien ?

    Il n’existe pas de capital social minimum. Cela signifie que vous pouvez démarrer votre entreprise sans apport en créant une micro-entreprise. Cependant, vous aurez impérativement besoin d’un pécule minimum pour acheter votre marchandise afin de la revendre.

Ce que nos clients pensent de nous

  • Équipe très réactive et très professionnelle. Produits de très bonne qualité et à très bons prix. Système de vente et de paiement irréprochables. Merci !

    InformatiqueOccasionLe 01/01/2022
  • Je recommande cette entreprise sérieuse. Ayant fait des plusieurs enchères gagnées, transport et logistique + suivi de leur part professionnel jusqu’à l’arrivée de la commande.

    Jordan AlexandreLe 11/01/2022
  • Entreprise française sérieuse qui sécurise les acheteurs. Lorsque les marchandises ne sont pas sur le grade que celles annoncées, nous avons à chaque fois eu un dédommagement plus ou moins à la hauteur du préjudice. Ils sont facilement joignable et très efficaces !

    Quentin W.Le 14/03/2022
  • Site très sérieux. Suivi des commandes et de la livraison au millimètre près. Personnel très à l’écoute et très pro. Hyper réactivité et informations communiquées en temps réel. Enfin matériel reçu tel qu’il était décris lors de la vente. Un grand Bravo à l’équipe logistique super compétente.

    Bache SLe 02/05/2022

Avis Google – Avec une moyenne de 4,7 sur 5

  • Service client

    Notre service client basé en France parle le français, l’anglais et l’espagnol et est là pour répondre à toutes vos questions. Vous pouvez nous joindre par chat ou via votre compte.

  • Paiement sécurisé

    Soyez confiants en achetant au travers de notre place de marché. Les vendeurs sont payés une fois que vous avez validé la réception de vos commandes.

  • Qualité

    Les lots revendeurs, les lots de déstockage auxquels vous avez accès viennent directement des grandes marques et des retailers.